Mon Tissu prefere – Troisieme semaine en salles – Revue de presse

“Mon tissu préféré”, le premier long-métrage de la réalisatrice syrienne Gaya Jiji est toujours en salle en France.

 

Revue de presse :

Arte a reçu hier Gaya Jiji dans l’émission 28 minutes ! https://www.arte.tv/fr/videos/081596-012-A/28-minutes/

Sud Ouest donne la parole à la réalisatrice Gaya Jiji. « En tant que femme cinéaste du Moyen-Orient, la question du féminin est une question clé et évidemment intime ». https://www.sudouest.fr/2018/07/17/une-cannoise-en-oleron-5239496-1584.php

Le Monde, parle « d’un éveil sensuel où l’histoire intime d’une jeune Damascène s’entrechoque avec le contexte d’une tragédie collective. » https://www.lemonde.fr/cinema/article/2018/07/18/mon-tissu-prefere-l-eveil-sensuel-d-une-jeune-damascene_5332946_3476.html

France culture insiste sur le fait que le film a le mérite de mettre en avant « la sexualité et le corps des femmes qui restent des sujets sensibles au Moyen-Orient. » https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-culture/gaya-jiji-le-cinema-comme-therapie

Pour Slate le film regroupe à la fois « les troubles de la liberté, du plaisir physique et de l’imaginaire. » « Remarquablement interprété par Manal Issa, qui joue le personnage de Nahla. Son ambiguïté, ses pulsions, et la manière jamais simplificatrice dont la représente une cinéaste plus proche des films de Buñuel, que, par exemple, du complaisant Mustang ». http://www.slate.fr/story/164618/cinema-mon-tissu-prefere-obscur-objet-du-desir

Le site Film de culte voit le film comme une question lancinante, « comment se construire une identité dans un monde qui s’apprête lui à être détruit ». http://www.filmdeculte.com/cinema/film/Mon-tissu-prefere-6904.html

Tandis que le site Cheek magazine parle « d’une quête de liberté sur fond de guerre civile syrienne ». http://cheekmagazine.fr/culture/gaya-jiji-mon-tissu-prefere-cinema-syrie/

Paris Match met la lumière sur la performance et “la naissance d’une actrice, Manal Issa”. https://www.parismatch.com/Culture/Cinema/Mon-tissu-prefere-la-critique-1564226

Le site Madmoizelle « a voyagé à Damas par le biais de la musique, de la beauté de la langue arabe » et « par un casting féminin de talent » http://www.madmoizelle.com/mon-tissu-prefere-film-critique-939895

Le site, Critikat perçoit derrière “le toucher et le contact physique une dimension toute politique ” dans cette Syrie en guerre. https://www.critikat.com/actualite-cine/critique/mon-tissu-prefere/

Enfin, Télérama souligne « Un premier film ambitieux et une rêverie tortueuse », tout en mettant en lumière « un puzzle féminin, qui révèle le talent de l’actrice libanaise Manal Issa, et finit par s’assembler ». https://www.telerama.fr/cinema/films/mon-tissu-prefere,n5603304.php

 

Laisser un commentaire